Communiqué de presse

220820CRDS expo-5.jpg
210828_VectoLOGO6.png

Le communiqué

4400 km cumulés sur la Loire et la Méditerranée, plus de 1000 participants, 60 associations et 2,2 tonnes de déchets récupérées par les aventurières du Projet Azur

Anaëlle Marot et Solène Chevreuil, ont achevé leurs éco-aventures sur la Loire et en Méditerranée. Le Projet Azur Loire prendra fin ce dimanche.

 

La descente de la Loire en Kayak par Anaëlle Marot (1200 km) du Mont Gerbier de Jonc à Saint-Nazaire, a été ponctué de 11 ramassages de déchets.

 

En tout plus de 680 kilos de déchets ont été récupérés par environ de 427 participants grâce à la mise en synergie de 31 associations, clubs de sport, collectivité ou militants environnementaux.

 

Anaëlle a ensuite remonté le cours du fleuve à vélo (1100 km), avec un rôle de passeuse de savoir, fédératrice d’initiatives pour apprendre à mieux protéger le fleuve.

 

Elle arrivera ce dimanche 12 septembre au Mont Gerbier de Jonc, source de la Loire où son périple a commencé le 2 mai, comme un aller retour pour faire se parler source et embouchure, où le sport joue son rôle fédérateur. 

 

Ce projet éco sportif prend fin alors que de nombreuses associations, scientifiques et juristes demandent à ce que la Loire soit dotée d’une personnalité juridique pour mieux la protéger. Le Projet Azur s’inscrit dans ce mouvement.

 

Solène Chevreuil quand à elle, a parcouru 2060 km, en kayak d’abord d’Avignon à Menton, puis en vélo de Marseille à Barcelone, et enfin a terminé le tour de Minorque en kayak fin août. Chaque dimanche elle organisait des ramassages de déchets sur le littoral avec clubs sportifs et associations de défense de l’environnement, plus d'1,5 tonnes de déchets ont été ôtés à la grande bleue lors de son périple fédérant une trentaine d’associations, et 612 personnes participantes lors des étapes.

En Octobre, Solène partira trois semaines faire le tour de Corse à pied en organisant plusieurs opérations de dépollution. Cet eco-trek mettra un terme au Projet Azur 2021.

 

Histoire du Projet Azur :

En 2020, Anaëlle Marot imagine le Projet Azur Méditerranée. 500 km en vélo de Marseille  à Cèrbère et 500 km en kayak de Hyères à Menton en organisant des ramassages de  déchets chaque weekend avec des associations partenaires. 

 

3,5 tonnes de déchets  seront ramassées grâce à une cinquantaine d’associations, mairies ou parcs  naturels et la mise en action de 735 participants. Elle rencontre alors Solène Chevreuil qu’elle invite à participer au Projet Azur l’année d’après en 2021

 

Anaëlle a transposé son aventure au  théâtre dans un seul en scène intitulé « Tout sur ma Mer » présenté en Janvier 2021  et mis en scène par Isabelle Sers.

 

Ensemble, Anaëlle et Solène ambitionnent de créer un collectif de sportives défendant l’environnement lors d’expéditions au long cours, aventures mêlant pratique sportive, rencontre et organisation d’événements concrets avec acteurs de la protection de l’environnement, collectivités, entreprises et clubs de sport.

 

La pratique sportive du kayak, du vélo ou encore de la randonnée pédestre permet de fédérer pour une planète plus propre et des comprendre comment protéger les écosystèmes.

 

Le Projet Azur fédère autour de soi grâce à l’aide du dispositif MAIF Sport Planète militant pour un sport respectueux de l’environnement et la progression des pratiques sportives écoresponsables. 

Pour soutenir le projet, vous pouvez réduire votre consommation de plastique, participer à nos événements ou faire un don qui nous permettra de sensibiliser plus loin.

Vous pourrez retrouver des images d’illustration dans notre bibliothèque  multimédia libre de droits.

Travaillons ensemble

Logistique - Presse et partenariats

Adrien Piquera

Cofondateur Projet Azur

Tel: 06 83 60 03 32

    Merci pour votre message!